mercredi 26 juillet 2017

[Chroniques express] Brisé de Nicola Haken ⎹ Le Charme des Magpie, tome 1 de K.J. Charles


"La douleur est inévitable mais la souffrance peut être évitée."


Auteur : Nicola Haken
Éditions : MxM Bookmark
Collection : Romance
Parution VF : 2017
Parution VO : 2016
Titre VO : Broken
Traduction : Camille Wright (de l'anglais GB)
Genre : Romance contemporaine
Format : Kindle 
Pages : 358

Résumé :
Quand Theodore Davenport entreprend d’échanger son boulot sans intérêt pour une véritable carrière, il franchit les portes de Holden House Publishing avec enthousiasme et détermination, bien décidé à réussir. Il prend ses aises dans son nouveau job, se fait de nouveaux amis, et rêve d’atteindre les sommets de la hiérarchie.
Son plan suit son cours, jusqu’au jour où il rencontre James Holden, P.-D.G. de Holden House.

James Holden n’arrive pas à oublier sa rencontre avec l’homme timide qu’il a croisé dans les toilettes d’une boîte de nuit la semaine précédente, et quand il découvre que celui qui hante ses rêves n’est autre que l’un de ses employés, il ne peut s’empêcher de lui courir après.
Juste pour s’amuser... c’est ce que James se dit. Il ne peut se permettre de développer des sentiments pour quelqu’un qui ne les lui rendrait jamais, en tout cas pas une fois qu’il apprendrait qui il est réellement. James croit que personne ne mérite le fardeau d’être attaché à lui. C’est un homme compliqué. Blessé. Difficile. Exigeant.

Brisé.

Mon avis :
Le début du roman ne laissait aucunement présager la tournure, surprenante, qu'allait prendre cette histoire, apparemment écrite sur le même moule que tant d'autres romances contemporaines à la mode. En effet, on a l'impression que l'on va avoir droit à une énième romance sur la relation conflictuelle et passionnelle entre un patron dominateur et arrogant et son employé rebelle mais incapable de s'y soustraire. L'insupportable James Holden mène une vie sexuelle aussi instable que débridée. Quand il se rend compte que son coup d'un soir dans les toilettes d'une discothèque n'est autre que son nouvel employé, il décide, contrairement à ses habitudes, de le remettre dans son lit une dernière fois, stimulé par la farouche résistance que lui oppose Theodore Davenport. Or, lors d'une soirée, l'arrogant PDG va se montrer anormalement exalté, comme s'il était sous l'emprise de drogues. Progressivement, le lecteur, en même temps que Theodore, va découvrir le terrible secret que cache cet homme froid et autoritaire et dont il a affreusement honte. C'est d'ailleurs cette honte qui l'isole des autres et le fait paraître aussi odieux.
La narration alternant successivement les points de vue de Theodore et James, on ressent toutes les émotions et les souffrances qui les étreignent : l'amour et le sentiment d'impuissance pour le premier, l'amour et le sentiment d'indignité pour le second.
J'ai adoré découvrir ce couple terriblement attachant. La thématique, que je n'avais jamais vu abordée dans une romance, est dure, douloureuse. Certains passages sont vraiment déchirants. Mais j'ai aussi beaucoup ri.
Bref, une romance extrêmement touchante avec des personnages profonds et que je recommande. James Holden risque de vous marquer durablement...

D'autres avis : Livraddict ♦ Babelio ♦ Booknode
Challenges : La littérature LGBT de Ichmagbücher -


 "Il sentait l’épouvantable détresse envahir son cœur et sa gorge de sa grisaille désespérée, l’empêcher de respirer, lui donner la nausée devant la certitude de sa propre vilenie."

Auteur : K.J. Charles
Éditions : Milady
Collection : Slash
Parution VF : 2016
Parution VO : 2013
Titre VO : A Charm of Magpies, book 1: The Magpie Lord
Traduction :Pascal Tilche (de l'anglais GB)
Genre : Romance fantastique
Format : ePub
Pages : 286

Résumé :

Jamais un lord n’a été aussi envoûtant

Exilé depuis des années, Lucien Vaudrey ne pensait pas rentrer un jour en Angleterre. À la suite du suicide de son père et de son frère, il hérite d’un comté ainsi que des ennemis de sa famille… Afin de se débarrasser d’une malédiction qui l’incite lui aussi à se donner la mort, il se tourne vers un magicien spécialiste des forces occultes, Stephen Day. Très vite, celui-ci tombe sous le charme ravageur de Lucien, qui ne cache pas son envie de le mettre dans son lit. Troublé, Stephen perd peu à peu ses pouvoirs. Mais lorsqu’une série de machinations se referment sur Lucien, Stephen sait qu’il doit les déjouer, sinon la Grande Faucheuse sera leur seule compagne.

Mon avis :
Contrairement à ce que le résumé de l'éditeur pourrait laisser penser, l'intrigue n'est pas tant centrée sur la romance (assez peu présente finalement) que sur l'enquête paranormale visant à expliquer les circonstances de la mort du père et du frère de Lord Crane et délivrer ce dernier d'une emprise maléfique. L'auteure nous offre un assez bon mélange entre récit fantastique et historique mais qui manque malheureusement d'approfondissement pour être totalement convaincant : j'aurais aimé avoir plus de descriptions  sur le manoir familial où se déroulent tous ces événements lugubres pour mieux m'imprégner de l'étrangeté inquiétante des lieux ; de même, l'époque historique reste floue, même si on devine à certaines allusions ou détails que les héros évoluent à l'ère victorienne.
Concernant les personnages, j'ai bien aimé l'anticonformisme de lord Crane (même s'il a un peu trop tendance à jurer comme un charretier) et l'aspect effacé, voire tristement banal de Stephen Day, le magicien, mais dont le charme puissant se révèle au fur et à mesure de l'histoire. J'ai trouvé leur histoire d'amour vraiment rafraîchissante (même si parfois l'amorce des scènes sensuelles entre eux paraissait parfois abrupte), loin du prétexte putassier de certaines romances anglo-saxonnes.
Par ailleurs, tout le background autour de la légende familiale est fascinant ; j'ai ainsi beaucoup aimé la scène de magie finale qui touche les tatouages et les objets symboliques de la maison. Dommage que la résolution de l'enquête soit un peu trop précipitée vers la fin alors que jusque là K.J. Charles avait pris le temps de poser l'intrigue et ses personnages...
D'autres avis : Livraddict ♦ Babelio ♦ Booknode
Challenges : La littérature LGBT de Ichmagbücher - Littérature de l'Imaginaire organisée par Amarüel -

mardi 25 juillet 2017

[Lecture commune] Le Trône de fer de George R.R. Martin - Intégrale tomes 1 à 5


Salut à toi vagabond, mendiant, ou noble bâtard !

Alors que j'ai lu les tomes 1 à 12 (découpage français) avant la sortie de la série HBO, je n'ai depuis lors même pas commencé le dernier tome publié (alors que j'ai dans ma PAL l'intégrale tome 5 en  VO depuis 2013, en VF depuis 2015, et en ebook VO depuis 2014)...

Je me suis dit que cela ne pourrait que m'encourager à finir la saga en organisant cette LC, en la recommençant depuis le début... et qui sait ? The Winds of Winter sera peut-être sorti ou sur le point de l'être quand on arrivera à la fin de cette LC ? (on peut toujours rêver !! ^^)


Bref, n'hésitez pas à rejoindre cette Garde de Nuit livresque, frères et sœurs jurés, même si la garde sera longue et semée d'embûches ! Mais gaffe, toute désertion sera punie de mort !... mais nan, j'déconne ! reviendez mes petits corbacs...

Donc, pour ceux qui auraient le courage de tenter cette aventure avec moi, à quel rythme pensez-vous que nous devrions lire chaque intégrale ? Tous les deux mois ? Trois mois ? Quatre mois ?

J'éditerai ce message pour établir le calendrier et le nom des courageux participants !

Et n'oubliez pas ceci : Valar morghulis !

Alors, des aspirants patrouilleurs ?

Calendrier de lecture :

Intégrale tome 1 (VO : A Game of Thrones) : août - fin octobre
Intégrale tome 2 (VO : A Clash of Kings) : novembre 2017 - fin janvier 2018
Intégrale tome 3 (VO : A Storm of Swords) : février - fin mai 2018
Intégrale tome 4 (VO : A Feast for Crows) : juin - fin août 2018
Intégrale tome 5 (VO : A Dance with Dragons) : septembre - novembre 2018

Participants :

Intégrale 1 (31/10/17)
Alhena (à confirmer)
AliFantasque
Anibio
anna15
Bibliochat
cerisia
Celystine
Delphine.B
Fille de lune
flora34
Heo
Ichmaglesen
Le-Gollum (à confirmer)
Lilie_a94
lilium
mamzellefrog
Noeliaa
Parthenia
Thrr-Gilag
vuhj
Zomento
Intégrale 2 (31/01/18)
AliFantasque
anna15
Bibliochat
Calou-Maë
Candyshy
Celystine
cerisia 
Ewatoppno
Fille de lune
mistigris
Noeliaa
Intégrale 3 (31/05/2018)

Intégrale 4 (31/08/2018)
Ritw

mercredi 19 juillet 2017

De Brocéliande en Avalon - Anthologie rassemblée et préfacée par Lucie Chenu (Collectif)


"L'air était si lourd, le ciel si bas, que des nuages pesaient sur mon front et me portaient en un étrange état où plus rien n'avait d'importance ; gris, sans nuance aucune, les jours succédaient aux jours, comme autant de gouttes d'une pluie qui mouillerait en vain le bitume du sol."
 
De la forêt de Brocéliande à l'île sacrée d'Avalon, chevaliers de la Table Ronde et Dames du Lac se réincarnent à notre époque. 
Mais les héros médiévaux sont-ils armés pour notre temps ? 
Avec humour ou nostalgie, avec bruit et fureur épique ou dans la tragédie, de leurs plumes poétiques, neuf parmi les meilleurs écrivains de fantasy font vivre ou revivre à Perceval, Galaad, Arthur et Morgane, Merlin et Viviane, Lancelot et Guenièvre, Owein et Luned, des aventures mythiques, dans des univers modernes, futuristes ou uchroniques.

Les auteurs : Jean Millemann, Adam Roy, Deirdre Laurin, Rachel Tanner, Nathalie Dau, Lionel Davoust, Megan Lindholm (alias Robin Hobb), Pierre Bordage, Léa Silhol.
Je dois avouer que je me suis laissée abuser par la magnifique première de couverture, illustrée par John Howe, et que je n'ai, du coup, pas totalement fait attention à la quatrième de couverture qui spécifiait bien pourtant que ce recueil de nouvelles mettaient en scène les héros du cycle arthurien propulsés à notre époque ! Passés les premiers instants de déconfiture, je me suis dit que cela pourrait être intéressant de découvrir le comportement et la faculté d'adaptation de ces héros de légende au XXIème siècle.

Au final, à part dans quelques nouvelles, je n'ai pas été frappée par l'exploitation de cet aspect anachronique ou décalé. Certaines mettent l'accent sur l'amour contrarié des couples emblématiques de la légende, quant d'autres soulignent les motivations ambigües et pas forcément avouables liées à la Quête. On rencontre tour à tour un Merlin amnésique, un Lancelot traqué comme dangereux "serial-killer", une Morgane astrologue, un Galaad musicien rebelle et désenchanté... On suit une enquête policière, une réconciliation avortée, une association de voisins luttant contre l'expulsion injuste programmée par une multinationale peu scrupuleuse,...

Et la Dame sourit.
- Qu'est le Graal , pour toi ?
- La coupe de tes lèvres, répondit Owein. Le cercle de tes cuisses. Le chaudron de ton ventre, d'où je viens et où je retourne.
(Owein, page 117)

Les nouvelles sont assez variées pour maintenir notre intérêt, même si le thème principal de la réincarnation limitée à notre monde contemporain peut donner à la longue une impression de redondance, d'autant que ce sont souvent les mêmes personnages qui sont évoqués, comme Merlin ou Morgane. Mais le ton employé diffère vraiment d'une nouvelle à l'autre : on passe de l'onirisme à un pastiche complètement déjanté, sans oublier la chronique "ennuyeuse" d'une auteure ayant perdu l'inspiration...
Alors évidemment, certaines nouvelles m'ont moins touchée, voire laissée sur ma faim (parfois le début était confus ou la chute mal amenée gâchant son impact), mais d'une manière générale, j'ai apprécié cette lecture, goûtant la poésie de certains passages ou éclatant de rire suite à certains clins d'œil ou références.


Nouvelle préférée : Lancelot aux enfers
J'adore : L'Île close
J'aime beaucoup : Retour sous l'hêtre, Fort 53 & Locataires découpés

En bref :

Les + : des récits au ton très varié ; des passages très poétiques ou drôles ; une réflexion subtile sur la Quête
Les - : l'aspect anachronique et décalé pas assez exploité ; un contexte parfois confus ; une palette de personnages légendaires réduite aux mêmes
 "Où que je sois, quoi que je fasse... la guerre, j'ai l'impression que je n'ai fait que ça tout au long de mes vies."
https://parthenia27.blogspot.fr/2012/10/challenge-legende-arthurienne-propose.html
 Ma 14ème participation au challenge d'Aethelthryth.
https://parthenia27.blogspot.fr/2016/12/challenge-de-l-organise-par-amaruel-5e_25.html
Challenge Littérature de l'Imaginaire organisé par Amarüel (9/24)

Challenge "ABC 2017 - Littératures de l'imaginaire..." organisé par Mariejuliet
  Ma 5ème participation au challenge de Mariejuliet -
 
https://parthenia27.blogspot.fr/2017/01/challenge-un-genre-par-mois-2017_8.html
Challenge Un genre par mois organisé par Iluze (7/12)
 Livraddict
  Babelio
 Booknode

(sources : Nautiljon)

dimanche 16 juillet 2017

Déferlante de Lily Haime

"Les flammes dansaient devant nos yeux, bien à l’abri d’un foyer que nous avions délimité avec des pierres."
 
« C’est avant tout une histoire entre l’homme et la mer ; entre le cœur et les vagues. »

Lill surfe depuis qu’il sait marcher. Il adore Malibu, cette vie entre le sable et l’eau ; son père et ses amis, la tranquillité de son quotidien. Tout pourrait être parfait, sans remous et sans houle, si Lara, sa grande sœur, n’avait pas débarqué de New York quelques années plus tôt. Si elle n’était pas comme un rappel constant que Diane, leur mère, n’a jamais voulu de lui. Quand il regarde Lara, Lill a l’impression de ne pas être « assez »…
Un sentiment qui le hante depuis son plus jeune âge.
Un sentiment qu’il voudrait ignorer mais qui tourne dans sa tête – dans son cœur – de plus en plus vite lorsqu’il rencontre le petit ami de Lara.
Aidan…
Aidan qu’il aimerait détester, mais par qui il ne peut s’empêcher d’être intrigué.
Aidan qui le met mal à l’aise, qui le regarde et qui le voit vraiment.
Aidan qui sera là à l’aube des plus beaux jours. Au crépuscule des plus sombres…

« C’est une histoire entre l’océan et moi. »
Ce roman m'a procuré un bienheureux moment d'évasion mais aussi beaucoup d'émotions ! On suit les journées de Lillian Monroe - Lill pour ses proches - jeune lycéen de 17 ans accro au surf dont il a adopté la philosophie de vie.
Lill a l'insouciance de sa jeunesse, mais possède également une grande maturité (enfin, jusqu'à un certain point !^^), développée précocement par l'absence d'une mère, qui a préféré abandonner ses droits parentaux quelques mois après sa naissance contre la sécurité financière procurée par un homme d'affaires new yorkais. Il a été élevé à Malibu par son père Clay, qu'il admire et aime plus que tout. Ses amis surfeurs forment autour de lui une tribu turbulente et très présente mais qui ne suffit pas à guérir ses blessures d'enfant rejeté. Sa vie est bouleversée le jour où sa sœur aînée Lara, qu'il déteste, ramène chez eux son petit ami, le brillant étudiant en art Aidan Cross, pour lequel il éprouve immédiatement une antipathie aussi inexplicable que profonde. Est-ce à cause de son lien avec cette sœur haïe (Lara, contrairement à lui, n'a pas été rejetée par leur mère) ? Ou de son regard vert extrêmement perturbant, allié à une attitude qu'il juge insupportablement suffisante ? Toujours est-il que Lill se met à avoir un comportement très agressif vis-à-vis de cet intrus, provoquant parfois la stupeur de ses amis voire la colère de son père, qui ne le reconnaissent plus.

La narration est racontée la plupart du temps du point de vue de Lill, si bien que l'on est au cœur de ses tourments, ses emballements, sa fougue, ses emportements, bref, ses pensées les plus intimes. Et cela est vraiment très bien retranscrit. D'ordinaire, je ne suis pas friande de la narration à la première personne, mais là, je dois dire que je me suis laissée emporter dans l'univers de Lill, de qui l'on devient du coup très proche. L'auteure nous livre la moindre de ses réflexions, et c'est très agréable de voir dans une romance un tel soin apporté à la psychologie du héros.
Comme on découvre Aidan à travers le regard défavorable de Lill, on a du mal à le cerner au début, d'autant qu'il paraît un peu hautain et moqueur. En tout cas, c'est un personnage qui m'a beaucoup intriguée et beaucoup plu, et ce de plus en plus au fil de l'histoire. Pour tout avouer, il a même volé la vedette à Lill, qui parfois m'agaçait avec son foutu entêtement. J'ai beaucoup aimé le caractère posé d'Aidan, sa patience infinie, sa retenue, la fascination qu'il éprouve vis-vis de la liberté sauvage de Lill.

Par contre, le roman a les défauts de ses qualités. A force de voir disséquées les pensées du héros, une certaine lassitude finit par s'installer, tout comme la présence plus qu'envahissante des amis de Lill. J'avais envie de souffler par instants, de les chasser de la pièce pour me retrouver seule avec les deux héros et qu'ils se retrouvent également...


En bref :

Les + : des personnages profonds, principaux comme secondaires, bien développés et caractérisés ; l'aura de mystère autour d'Aidan Cross ; une très belle histoire d'amour ; de belles descriptions du monde du surf
Les - : une intrigue qui finit par tirer en longueur
(sources : Babelio)

Auteure française de romance gay, Lily Haime habite en Nouvelle Calédonie.
https://parthenia27.blogspot.fr/2016/11/challenge-litterature-lgbt-2-organise.html 
Ma 3ème participation au challenge de Ichmagbücher -  romance gay
 
https://parthenia27.blogspot.fr/2016/12/challenge-des-12-themes-organise-par.html
Challenge organisé par A-Little-Bit-Dramatic (7/12)
http://www.livraddict.com/biblio/livre/l-enchanteur-1.html
 babelio
https://booknode.com/l_enchanteur_015479

mardi 11 juillet 2017

[Top Ten Tuesay] Les 10 romans préférés écrits par des auteurs français (35)



[Top Ten Tuesday] Les 10 personnages auxquels vous n'avez pas réussi à vous attacher (18)
What is it ?

Tout simplement un rendez-vous hebdomadaire pour lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani qui a passé le flambeau à Froggy.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le sujet de la semaine est le suivant :

Les 10 romans préférés écrits par des auteurs français :

Cela a été un crève-cœur de limiter la liste à 10 ! Je m'étais déjà efforcée de réduire au maximum ma pré-sélection... qui comptait malgré tout une trentaine de romans ! J'ai donc essayé d'équilibrer ce top entre anciennes et plus récentes lectures. Or, ce sont les anciennes qui gagnent, haut-les-mains... ^^

1 2 3
Au Bonheur des Dames
Les Liaisons dangereuses
Les Chouans
 Au Bonheur des dames d'Emile Zola Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos Les Chouans d'Honoré de Balzac

4 5
Le roman de la momie
La petite Fadette
 Le Roman de la momie de Théophile Gautier La Petite Fadette de George Sand


6 7 8
 Le Chevalier de Maison-Rouge d'Alexandre Dumas  La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette  La Planète des singes de Pierre Boulle

9 10
 L'Enchanteur de René Barjavel  Mordred de Justine Niogret

Et vous, quels sont vos romans français favoris ?

Le sujet de la semaine prochaine est :

Les 10 marque-pages préférés !.

lundi 10 juillet 2017

Deadlock, tome 2 de Saki Aida et Yuh Takashina


 
Matthew le petit chouchou de la prison s'est fait agresser par un monstrueux détenu. Hors de lui, Mickey décide de se venger. Plus tard, interrogé par des gardiens, Yûto refuse de se mettre à table et finit au trou. Là, il se lie d'amitié avec Neto, un autre détenu condamné au même sort.
De retour dans sa cellule, Yûto est affaibli à cause d'une forte fièvre, Dick prend alors soin de lui et devient anormalement attentionné.
Le tome 1 s'était terminé sur le meurtre du giton d'un des principaux suspects surveillés par Yûto. Le tome 2 reprend l'histoire sur les lieux du crime où Dick empêche son codétenu de prévenir les gardiens afin de le protéger d'une vengeance des ABL. Le scenario se fait encore plus sombre que dans le tome précédent : viols, meurtres, menaces, trahisons rappellent que nos protagonistes vivent dans une véritable jungle où la loi et le droit de l'extérieur ne s'appliquent pas.
Alors que l'enquête de Yûto stagne sur la recherche de ce fameux Corbus, il se rapproche progressivement de son codétenu (sans que la romance ne passe au premier plan, malgré la scène du verre d'eau, qui j'avoue, m'a laissée dubitative, mais passons!) allant même jusqu'à lui faire une confidence primordiale sur lui.

Ce que j'aime avec cette saga, c'est que la dureté de la prison n'est jamais passée sous silence ni édulcorée, et pourtant, les auteures ne versent jamais dans un racolage ou un voyeurisme malsain, en dépit des scènes extrêmement brutales qui s'y déroulent ! Matthieu et Yûto, à force de vivre sous la  protection de Nathan, Dick et Mickey, en ont oublié le cadre dangereux de la prison ainsi que leur vulnérabilité. La réalité se rappellera douloureusement à eux !
Malgré l'ambiance oppressante de ce huis-clos, les auteures nous offrent quelques bouffées d'oxygène, notamment avec l'introduction d'un nouveau personnage, Neto, le chef du gang des Loco Hermano, dont la nouvelle amitié avec Yûto semble à la fois précieuse et problématique.

Dick Banford reste toujours aussi énigmatique. Il ne se livre jamais et les rares informations recueillies sur lui (nous apprenons enfin la raison de son incarcération) proviennent d'autres personnes.
Nous glanons aussi des renseignements sur Nathan, qui paraît finalement moins lisse que ce que nous ne croyions : que cache la relation mystérieuse qu'il semble entretenir avec le directeur de la prison ?

Les auteures font savamment monter la tension tout au long de ce tome ; on sent que quelque chose se trame mais on ne s'attendait certainement pas à cette fin atroce, même si certaines allusions nous le faisaient pressentir (l'agonie du chef des Black Soldiers, la libération de Rivera, les mises en garde de Dick) ! L'agression finale mettra-t-elle le feu aux poudres d'une situation de plus en plus tendue entre les différents gangs ? Et qu'a donc bâti Dick que Yûto met en danger par son comportement ?
J'ai vraiment hâte de connaître la suite. Malheureusement, aucune date sur la sortie du prochain tome n'a jusque là était donnée...

En bref :

Les + : un suspens savamment entretenu ; des révélations savamment dosées ; les frémissements d'une histoire sentimentale entre Yûro et Dick ; un milieu carcéral bien retranscrit avec ses codes et ses méfaits psychologiques
Les - : une enquête qui piétine

Mes autres avis sur la saga : tome 1 ♦ tome 2 ♦ tome 3 ♦

(sources : Nautiljon)

Née un 3 janvier, Saki Aida est une mangaka spécialisée dans l'écriture de yaois, surtout dramatiques. Bien qu'elle n'ait pas beaucoup d'œuvres à son actif, elle est déjà connue en France pour le manga Takaga Koi Daro, premier manga réalisé avec la mangaka Yugi Yamada, qui s'occupe du dessin. Toujours au scénario, Saki Aida a également travaillé avec d'autres mangakas comme Takashina Yuu, Takahashi You et Nara Chiharu. Mais c'est avec Yugi Yamada qu'elle a le plus de succès, dont la séquelle de leur premier manga sera également licenciée en France aux éditions Taifu Comics.
Jusqu'à aujourd'hui on lui compte six mangas :  Aiso Tsukashi (FR : Back to Love) (2009), Deadlock (2006), Kaze ga Fuitara (2011),  S (Novel) (2005),  Takaga Koi daro (FR : Only Love) (2007),  Yoru ni Yurusareru (2006).
site officiel -

Takashina Yuh commence sa carrière d'illustratrice en 2006, lorsqu'elle est chargée de faire les illustrations de Deadlock, un nouveau roman de Aida Saki.
Ses talents révélés, elle ne tarde pas à être reconnue et réalise ainsi les illustrations pour pas moins de quarante romans BL en à peine six ans.
Depuis, son premier projet étant devenu un succès, elle est maintenant en charge de son adaptation manga, toujours aux côtés de Aida Saki.
site officiel -
Twitter -
https://parthenia27.blogspot.fr/2016/11/challenge-litterature-lgbt-2-organise.html 
Ma 2ème participation au challenge de Ichmagbücher -  manga yaoi
 
https://parthenia27.blogspot.fr/2017/01/challenge-un-genre-par-mois-2017_8.html
Challenge Un genre par mois organisé par Iluze (6/12)
http://www.livraddict.com/biblio/livre/l-enchanteur-1.html
 babelio
https://booknode.com/l_enchanteur_015479